Axant son enseignement sur la guérison d’une femme ayant une perte de sang tiré de l’Evangile de Marc 5:21-36, le pasteur Charmante Mafolo, du Centre Evangélique Pain de Vie Bukavu, place le curseur sur le temps de Dieu. Lorsque le temps Dieu sonne dans la vie d’un enfant de Dieu, c’est la bénédiction qui s’ensuit. D’où le thème qu’elle tire de ce récit combien riche en enseignement “saisir le Temps de Dieu !”.

Expliquant dimanche au peuple de Dieu du Cef pain de Vie, la quintessence de ce passage biblique, le pasteur Charmante dans un langage clair comme l’eau de roche dit ceci:

” Dans cet évangile, il est fait mention d’une femme qui avait une perte de sang depuis 12 ans. Selon la loi, elle était impure et devait restée dans l’isolement Lévitique 15 :19-33. Elle devait être anémique et faible. Marc nous donne un peu plus de détail sur la condition de cette femme.

  • Elle avait beaucoup souffert
  • Elle avait vu beaucoup de médecins
  • Elle s’était ruinée
  • Elle n’était pas soulagée
  • Son état empirait à chaque visite

Elle avait entendu parler de Jésus. Nous voyons sa détermination, elle aurait pu se cacher derrière de nombreuses excuses. Il y a foule et selon la loi  elle doit restée chez elle, elle ne doit pas être au contact des autres sinon elle pourrait les rendre impurs. Elle est très certainement faible, et souffre de trop. Elle risque d’être à nouveau déçue et cela risque peut être d’empirer. Elle pourrait rester dans la foule et peut être que Jésus va la toucher et qu’elle sera guérie si c’est la volonté de Dieu. Non cette femme a fait taire toutes ses voix, ses craintes, ses obstacles, ses interdits et elle s’est approchée de Jésus, elle a touché le bord de son vêtement, d’après la loi elle le rendait impur en faisant cela.  Sa foi était plus grande que cela. Elle a touché la Parole, saisit les promesses de Dieu, se rappelant les promesses et l’a saisit se souvenant qu’une des promesses était Dieu l’Eternel qui guérit. Sa foi s’éleva au dessus de ses craintes, obstacles, douleur, désappointements et elle toucha Jésus et fut instantanément guérie. Jésus a senti qu’une force était sortie de Lui. Lorsqu’on touche Jésus il y a un échange qui s’opère, nous ne sommes plus les mêmes après cela, Sa force passe de lui à nous. La femme a su que quelque chose s’était passée, elle fut effrayée et tremblante et elle est venue se jeter aux pieds de Jésus. Elle déclara devant la foule son état et sa raison pour avoir touché Jésus. Elle aurait du se réjouir, elle était guérie, mais elle était effrayée et tremblante la rencontre a été si forte, ses peurs ont repris le dessus, elle avait osé sortir de l’isolement, se mêler à la foule et touché le pur elle qui était impure. Comment allait il réagir, et là elle découvrit un autre aspect de Jésus, non seulement celui qui guérit, mais aussi celui qui pardonne, qui l’aime. Tout a changé en elle, une nouvelle vie s’ouvrait devant elle, une vie de guérison. Au verset 34 Jésus lui dit : « ma fille ta foi t’a sauvée va en paix et sois guérie de ton mal. »Ta foi t’a sauvée : Elle t’a rendue complète, entière, guérie non seulement physiquement mais dans tous les aspects de ta vie”, a expliqué le pasteur Charmante Mafolo.

Tout comme cette femme, renchérit-elle, nous devons avoir de la détermination, parfois nous faisons face dans nos vies à des situations difficiles, nous avons besoin de regarder les promesses de Dieu et de nous élever vers Lui. Nous ne devons pas rester dans la foule en se disant si Dieu le veut Il me touchera. Non c’est à nous de le toucher jusqu’à ce qu’un échange se fasse dans notre vie.

Faisons tomber toutes les barrières qui veulent nous empêcher de nous approcher de Lui et de le toucher. Etendons nos mains vers Lui, jusqu’à ce que nous sachions au fond de nous que nous avons reçu ce toucher que nous attendons.

Nous nous sentons insatisfaits dans notre vie, vidés, dans un état de faiblesse, c’est le moment non pas de nous lamenter sur nous-mêmes mais de le rechercher et de le toucher ;

Voulons nous le faire, avoir cette détermination en nous ou bien voulons nous attendre et espérer qu’Il nous touche. Nous devons nous approcher de Lui, saisir ses promesses, les proclamer et ne lâcher prise que lorsque nous avons eu une rencontre personnelle avec Lui. Nous serons alors différents, quelque chose se passera.

Peut être que parfois nous avons essayé de faire comme tout le monde et rien ne s’est passé, les autres ont été touchés mais pas moi, je suis peut être pas assez bien pour que Dieu me touche, et nous entrons dans un cercle infernal de culpabilité. Mais si l’on regarde à cette femme rien ne pouvait être pire que l’impureté car elle n’avait pas le droit de s’approcher de Dieu, encore moins qu’Il ne la touche, mais elle passa outre et obtint ce qu’elle voulait.  Dieu attend que ce soit nous qui le touchions alors Il nous touchera en retour, l’échange se fera c’est certain”, indique l’oratrice du jour.

En un mot comme en mille, le pasteur Charmante Mafolo Lelo veut clairement dire aux enfants de Dieu que lorsqu’une saison s’ouvre, l’enfant de Dieu a la responsabilité de ses choix quant au contrôle du temps. Il doit donc avoir assez d’intelligence et de sagesse pour bien le gérer afin de tirer profit du meilleur de la saison.

Il est important pour chaque enfant de Dieu d’avoir de la sagesse pour discerner les temps dans lesquels nous sommes, car la vie des hommes est influencée par les temps et les saisons. Lorsqu’on lit la Bible, on se rend compte que c’est Dieu qui contrôle les saisons, mais elles commandent le comportement des hommes.

C’est ici que la servante de Dieu répète aux enfants de Dieu que la notion de temps est très importante. Deux concepts s’en dégagent :

1- LE TEMPS « CHRONOS »

C’est le temps qui régule notre vie au quotidien. Il passe et ne s’arrête jamais, c’est sa caractéristique ! C’est également le temps de la semence, où il faut investir et beaucoup prier, car ce que vous ferez du temps chronos déterminera si vous gagnerez votre saison ou pas.

En outre, le temps chronos se gère, c’est le temps où il faut être sage et faire des sélections à tous les niveaux de sa vie, dans tous les domaines. Dieu va capitaliser tout ce que vous aurez fait dans ce temps « chronos » et Il vous récompensera. Vous ne devez donc pas le gaspiller, mais avoir un plan pour chacun des jours de votre vie.

“sachez que si vous ne poursuivez rien comme objectif dans la vie, s’il n’y a rien qui vous attire et qui vous maintienne en mouvement, à un moment donné, vous allez vous arrêter d’avancer, sans même vous en rendre compte ; et si vous n’avancez pas, vous reculerez forcément !”, a-t-elle martelé.

2- LE TEMPS « KAÏROS »

C’est le temps marqué de Dieu, une fenêtre d’opportunités qu’Il ouvre dans la vie d’un homme, de façon soudaine, pour un instant T donné !

C’est également le temps de visitation où Dieu décide, dans sa gloire et de façon souveraine, de descendre dans la vie d’un homme pour un moment. À cet homme d’avoir une sensibilité aigüe pour manager de telle sorte à ce que cette visitation enfante tout ce que Dieu Lui a destiné.

“c’est enfin le temps de la moisson qui peut être avorté si tu n’as pas le discernement pour saisir l’opportunité qui se présente. L’attitude que vous avez face au temps kaïros est déterminante pour la bénédiction que vous en tirerez. En effet, il y a une attitude, un comportement que vous devez avoir en tant que chrétien si vous voulez que ce que Dieu a dit de vous, soit !“, insiste le pasteur Charmante Mafolo avant de renchérir, “pour un enfant de Dieu, savoir qu’une saison est ouverte n’est pas suffisant, car Dieu a son agenda et Il s’attend à ce que nous en ayons également le discernement. Ainsi, si votre connaissance des temps et des saisons est limitée aux choses naturelles et donc superficielle alors, vous ne pourrez jamais saisir l’agenda divin !” .

Alors, comment possédé le temps KAÏROS de Dieu? A cette question, la servante de Dieu donne trois clés aux enfants de Dieu:

  1. Ne pas louper les opportunités
  2. Franchir les obstacles (par exemple, son état de santé, la foule, etc)
  3. La foi ( ouvrez donc vos oreilles à la parole de Dieu, libérez votre foi et vous verrez sa Gloire)
Eugide Abalawi Ndabelnze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *