L’Apôtre Raymond Mafolo Ngadi exhorte les chrétiens à privilégier la prière pour faire face à nombre de problèmes qui taraudent leur esprit. C’est l’essentiel de son message sur la radio L’ESSENTIEL émettant à Bukavu en streaming sur www.radioking.com/play/radio-l-essentiel

A chaque mois, équivaut un thème pour l’Église Pain de Vie Bukavu chère au visionnaire Apôtre Raymond Mafolo Ngadi. Pour ce mois de juin le thème est tiré du livre de Psaume 65:2 :  » Oh toi qui écoutes la prière. Tous les hommes viendront à toi ».

L’homme de Dieu a mis l’accent sur la prière, ce moyen par lequel l’homme tourne son regard vers Dieu.Il a abordé trois points essentiels : la compréhension spirituelle de la prière, l’importance de la prière et les éléments constitutifs d’une vie de prière productive.

A propos de la compréhension spirituelle de la prière, l’Apôtre a évoqué trois raisons. « Elle permet à l’homme d’être en contact avec son créateur (Psaumes 116, 1-2). Par le truchement de la prière, nos supplications et notre oreille sont penchées vers Dieu pour qu’il puisse résoudre nos problèmes. C’est l’instrument pour Le louer et L’adorer, pour L’appeler à l’effectivité des choses qui étaient loin de l’Éternel ».

Au regard du récit des Actes des Apôtres 9,32-33, la prière se veut une puissance qui permet de tout obtenir. Pierre a guéri un paralysé qui a souffert pendant huit ans. Le prophète Samuel indique que ne pas prier est un péché (1Samuel 12,23). Ne pas user de cet instrument que l’Éternel a mis à la disposition des Hommes, c’est manquer le but de Dieu.

S’inspirant du roi David et du prophète Esaïe qui ont tous recouru à la prière, l’apôtre Raymond Mafolo a soutenu qu’il n’y a point d’autres armes sophistiquées et spirituelles en dehors de la prière. Grâce à elle, les forteresses tombent.

La prière enlève tous les obstacles qui endurcissent le cœur des Hommes.

L’Apôtre Raymond brandit l’exemple de la famille de Zacharie et Élisabeth qu’il considère comme un cas d’école. « Quand bien même on sert le Seigneur, des problèmes peuvent nous arriver, souligne-t-il. Mais en véritable chrétien, Dieu a bouleversé les lois de la nature notamment l’âge avancé et la stérilité d’Élisabeth qui a, in extremis, enfanté Jean. Les impossibilités des croyants se transforment en possibilités ». 

Des propos recueillis par Eugide Abalawi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *