L’ange de l’Eglise Pain de Vie Bukavu, l’apôtre Raymond Mafolo, a invité les chrétiens à garder la foi et l’espérance en Jésus-Christ.

Dans sa prédication de ce dimanche 21 avril 2019, jour de pâques, il a signifié  que Christ est ressuscité des morts un dimanche et il est les prémices de ceux qui sont morts. La victoire l’emportera sur les souffrances, les trahisons dont les chrétiens sont victimes.

«Quelles que soient les souffrances que nous endurons, quelles que soient la trahison, la jalousie et la haine, sachez qu’il y a un espoir dans ton désespoir. Et pour qu’il y ait un dimanche matin, vous devez vivre la vie de la repentance», a prêché le pasteur Raymond Mafolo.

Il a fait savoir qu’il n’y a pas un nom au-dessus de Jésus-Christ et que c’est le seul nom qui sauve. Dieu a mis fin à la vieille création par la croix de son fils, afin d’introduire, par la résurrection, une nouvelle création en Christ.

Il a fermé la porte à cet ancien royaume de ténèbres, et  a fait entrer ceux qui croient en lui dans le royaume de son fils bien-aimé. Et la gloire de ceux qui croient en lui repose sur le fait que tout a été accompli.

« Alors si à la croix, notre vieille nature a été crucifiée, pourquoi jouons-nous  et cajolons-nous les péchés. Ne sais-tu pas qu’à chaque reprise que nous péchons volontairement c’est comme si nous le crucifions encore à la croix. Alors cessons de nous plaire dans l’adultère, le mensonge, la désobéissance, la haine… », a-t-il exhorté avant de renchérir « par la résurrection de notre Seigneur, nous avons la victoire sur le péché, sur la mort, sur l’enfer ; la résurrection de Jésus-Christ est une garantie pour nous comme déclare 1 Corinthiens 15/20 ; la résurrection de J.C. nous acquitte de toute accusation et de toute condamnation. Que la fête de pâques,  ne soit pas simplement la célébration d’un événement qui a eu lieu il y a deux mille ans, mais bien plus  la possibilité qui nous est offerte aujourd’hui de vaincre le mal et toutes les puissances de mort par la foi à notre Seigneur  Christ vainqueur ».

Eugide Abalawi Ndabelnze

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *